Strengthening Key Capacities of Female and Male Officials in Central Africa

UNITAR

1 April 2022, Geneva, Switzerland - Negotiating for peace and engaging in dialogue to address challenges is a top priority for Africa – a continent that is committed to “silencing the guns” and building lasting peace. Given the recent instability observed in Central Africa, the UNITAR Francophone Training Programme for Conflict Prevention and Peacemaking in Central Africa, was very well received by the mid and senior-level female and male officials from Ministries of Foreign Affairs, staff from the African Union, from UN peace missions in the region and from civil society. Thirty-nine French-speaking officials and representatives from Burundi, Cameroon, the Central African Republic, Chad, the Democratic Republic of Congo, and the Republic of Congo successfully completed the intensive Regional Training Programme. Female civil servants and representatives accounted for fifty-nine percent of those trained.

Due to COVID-19 restrictions, this year’s theory and practice sessions were conducted live online with officials taking part across the region. Participants conducted an overview of the peace and security situation on the continent and in the Central Africa region, identifying root causes of conflict and exacerbating factors. Given the social, economic and political impact of the pandemic straining existing tensions in societies, the real meaning of positive peace was discussed looking at both the immediate response to Covid-19 and long-term resilience, peacebuilding, and inclusive governance processes which contribute to more peaceful and just societies. The live and online sessions focused on the interest-based process of negotiation, which seeks to analyze and understand the underlying needs and concerns of each of the parties, and to engage in creative problem-solving to achieve "win-win" solutions that can help build a long-term cooperative relationship. Participants came away from the training with an enhanced awareness of conflict prevention and resolution through political dialogue, strengthened knowledge and skills in negotiation, as well as a common vision they developed to contribute to building and sustaining peace in the Covid-19 and post Covid-19 era.

A comprehensive Learning Platform was created for the French-speaking participating officials, including a video library contributed by the resource persons and UNITAR, external links to resources, and more than thirty required and recommended readings. Extracts of resource person’s videos are also being made available through the EdApp mobile training application.  Excellent feedback has been received from the participating officials on the programme.

An Intensive French-Speaking Training Programme To Strenghthen Peace in Central Africa

UNITAR enjoyed a close partnership with the United Nations Regional Office for Central Africa (UNOCA) and the International Organization of the Francophonie (OIF) whose seniormost practitioners contributed as expert resource persons.  

During the live session “Situations of Peace and Human Security in Central Africa”, participants engaged in an in-depth discussion with the Special Representative of the Secretary General for Central Africa, Mr. Louncény François Fall, on how to sustain peace in the region. The participating officials also had long discussions on the implementation of Resolution 1325 and the vital importance of the meaningful participation and contribution of women to peace processes at all levels, and focused on how positive peace is more than the absence of conflict. Working in teams in the final session of the programme, the officials then presented their common vision for peace and highlighting their next steps for applying key lessons and strengthened skills from the programme to the building of more peaceful, just and inclusive societies in their countries and region.

More than 150 candidates were nominated for the 39 places in the programme. During the intensive training, they shared their knowledge and experience and formed a network of peacemakers which was one of the most important results of the training programme. They were accompanied and sessions facilitated by a number of renowned experts, female and male, specializing in methods of peacemaking, conflict prevention and interest-based negotiation.

Financial Support from the People of Japan

Japan

Funding for UNITAR's Training Programme was provided by the people of Japan through the Ministry of Foreign Affairs of Japan. UNITAR and the participating officials are very grateful for this support which made it possible to carry out this highly requested dedicated French language training programme for the region.

Renforcement des Capacités clés des Fonctionnaires Féminins et Masculins en Afrique centrale

UNITAR

1er Avril 2022, Genève, Suisse - Négocier pour la paix et engager un dialogue afin de relever les défis est une priorité absolue pour l'Afrique - un continent qui s'est engagé à "faire taire les armes" et à construire une paix durable. Compte tenu de la récente instabilité observée en Afrique centrale, le Programme de Formation francophone de l'UNITAR pour la Prévention des Conflits et le Rétablissement de la Paix en Afrique centrale, a été très bien accueilli par les fonctionnaires participants des Ministères des Affaires étrangères, le personnel de l'Union africaine, des Missions pour la Paix des Nations Unies à travers le continent et les représentants de la société civile. Trente-neuf fonctionnaires et représentants francophones du Burundi, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, République Démocratique du Congo et de la République du Congo, ont suivi avec succès ce programme de formation intensive depuis six différents pays africains. Les fonctionnaires et représentants féminins occupaient cinquante-neuf pour cent des personnes formées.

A cause des restrictions due à la COVID-19, les sessions théoriques et pratiques de cette année ont été conduites en direct et en ligne avec des fonctionnaires prenant part à travers la région. Les participantes et participants ont fait un tour d'horizon des situations de paix et de sécurité sur le continent et dans la région d’Afrique centrale, identifiant les causes profondes d'un conflit et les facteurs l’exacerbant. Étant donné l’impact social, économique et politique de la pandémie qui met à rude épreuve les tensions existantes dans les sociétés, la signification réelle de la paix positive a été discutée, regardant à la fois la réponse immédiate à la COVID-19 et la résilience à long terme, le renforcement de la paix et des processus de gouvernance inclusifs, lesquels contribuent à des sociétés plus libres et en paix. Les sessions en direct et en ligne se sont concentrées sur le processus de négociation basé sur les intérêts, qui cherche à analyser et comprendre les besoins et les préoccupations sous-jacents des différentes parties, et à s'engager dans la résolution créative de problèmes pour parvenir à des solutions "gagnant-gagnant" pouvant aider à construire une relation de coopération à long terme. Les participants sont sortis de la formation avec une conscience accrue de la prévention et de la résolution des conflits par le dialogue politique, des compétences et des connaissances accrues en matière de négociation ainsi qu'une vision commune qu’ils ont développée pour contribuer à l'instauration et au maintien de la paix dans les ères de la COVID-19 et post COVID-19.

Une plateforme d’apprentissage complète a été créé pour la formation francophone des fonctionnaires participants, incluant une bibliothèque de vidéos alimentée par les Personnes Ressource et par l’UNITAR, des liens externes vers des ressources, et plus d’une trentaine de lectures obligatoires et recommandées. Des extraits des vidéos des personnes ressource ont également été rendus disponibles sur l’application de formation mobile EdApp. D’excellents retours des participants sur le programme ont été reçus.

Un Programme de Formation intensive francophone pour l’Afrique

L’UNITAR a bénéficié d’un étroit partenariat avec le Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dont les praticiens les plus expérimentés ont contribué en tant que personnes-ressources expertes.

Au cours de la session en direct « Situations de Paix et de Sécurité humaine en Afrique centrale », les participants ont engagé une discussion approfondie avec le Représentant Spécial du Secrétaire Général pour l'Afrique centrale, Monsieur Louncény François Fall, sur la façon de maintenir la paix dans la région. Les fonctionnaires participants ont également eu de longues discussions sur la mise en œuvre de la résolution 1325 et l’importance vitale de la significative participation et contribution des femmes dans les processus de paix à tous les niveaux, et se sont concentrés sur la manière dont la paix positive se définissait par plus qu'une absence de conflit. Travaillant en équipes lors de la session finale du programme, les fonctionnaires participants ont ensuite présenté leur vision commune pour la paix et illustré leurs prochaines étapes pour appliquer les leçons clés et leurs compétences renforcées par le programme à la construction de sociétés plus pacifiques, justes et inclusives dans leurs pays et régions respectives.

Plus de 150 candidats ont été nominés pour les 39 places du programme. Durant les sessions d’entrainements intensives, les participantes et participants ont échangé leurs expériences et leurs connaissances et ont formé un réseau de pacificateurs qui a été l'un des résultats les plus importants du programme de formation. Ils ont été accompagnés et facilités par un certain nombre d'experts renommés, féminins et masculins, spécialisés dans les méthodes de rétablissement de la paix, de prévention des conflits et de négociation basée sur les intérêts.

Support Financier du Peuple japonais

Japon

Le financement du programme de formation de l'UNITAR a été réalisé par le Peuple japonais par l'intermédiaire du Ministère des Affaires étrangères du Japon. L'UNITAR ainsi que les participantes et participants sont très reconnaissants de ce soutien qui a permis de réaliser ce programme de formation en langue française très demandé.

Share with