14 février 2019, Genève, Suisse - Dans le cadre de sa collaboration avec l’UNICEF, l’UNOSAT et le Bureau de l’UNICEF au Mali ont dispensé une formation pratique à l’utilisation des systèmes d’information géographiques en libre accès (open source) et notamment Quantum GIS (QGIS) dans le but de renforcer les capacités des équipes et partenaires de l’UNICEF au Mali en collecte, traitement et dissémination des données SIG et des technologies de la géo-information spatiale.

Les 18 participants à cette formation qui s’est tenue du 4 au 13 février à Bamako, venant de la capitale mais aussi de différentes régions du Mali (Gao, Sikasso, Tombouctou, Kayes et Mopti) représentaient à la fois UNICEF Mali et des services techniques du gouvernement dont :

  • Direction Nationale du développement social
  • Observatoire du développement humain durable et de la lutte contre la pauvreté
  • Cellule de planification et des statistiques du secteur de l’éducation (ministère de l’éducation)
  • Direction régionale de la planification et des statistiques et de l’informatique de l’aménagement du territoire et de la population de Kayes
  • Direction régionale de l’hydraulique de Gao
  • Direction régionale de la santé de Gao
  • Direction générale de la protection civile
  • Direction régionale de l’assainissement et du contrôle des pollutions et des nuisances de Sikasso
  • Direction régionale de la santé de Sikasso

Lors de la première semaine les participants ont été introduits aux concepts théoriques et généraux des SIG et de la télédétection ainsi qu’à une prise en main et une familiarisation au logiciel libre QGIS et à ses applications. La partie pratique de la formation reposait sur l’utilisation des différentes fonctionnalités de QGIS, qui permettra aux participants d’effectuer dans leur domaine d’expertise des analyses d’objets distribués dans l’espace géographique. Il a été aussi question  de théorie cartographique et géographique, de relations spatiales et de comment créer et gérer les données géospatiales. Lors de cette formation, les participants ont aussi eu un aperçu de la gestion de bases de données géographiques et leur manipulation ainsi que sur la manière de créer une carte thématique et de disséminer/transmettre l’information géographique.

Lors de la deuxième partie de cette formation, les participants ont effectué un projet personnel. À partir de données fournies par l’UNOSAT sur le Mali, les participants ont eu à réaliser des analyses spatiales et générer des cartes thématiques qui ont été évaluées et discutées par les formateurs et les participants eux-mêmes. Ces nouvelles connaissances renforceront les analyses sur la situation des enfants et des femmes, et faciliteront des prises des décisions éclairées, plus équitables et une priorisation conséquente pour l’atteinte des résultats pour les enfants du Mali.

Nous saluons la motivation et l’assiduité de l’ensemble des participants qui ont fait de cette formation un succès

Ont souligné les formateurs.