Le Burkina Faso renforce les capacités sur les changements climatiques de sa délégation à la COP22

31 octobre 2016, Ouagadougou, Burkina Faso - Dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques du Burkina Faso, un atelier de formation de mise à niveau des représentants de l’Etat burkinabè à la 22ème Conférence des Parties (COP) à la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC),  s’est tenu du 12 au 14 octobre 2016 à Ouagadougou.

La rencontre, organisée par le Ministère de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique à travers le Secrétariat permanent du Conseil national pour le développement durable (SP/CNDD), a été rendue possible grâce à un cofinancement de UN CC:Learn et de la Coopération suisse ainsi que du Gouvernement du Burkina. Son objectif général était d’outiller les participants du Burkina Faso à la COP22 en matière de techniques de négociations en vue du financement des actions en lien avec la lutte contre les effets des changements climatiques au Burkina Faso.

Directeur général de la faune et de la flore, M. Paul Djigimde; Secrétaire permanente du CNDD, Mme Hawa Sary; Et le Coordonnateur national de l'ONU CC: Apprendre, Mahamoudou Tiendrebeogo.

L’atelier a regroupé des acteurs issus des services techniques et administratifs, de la décentralisation, du privé, des Associations et ONG, des Partenaires techniques et financiers. Il a été présidé par le Secrétaire général du Ministère en charge des changements climatiques, représenté par le Directeur général de la faune et des forêts, Monsieur Paul Djigimde. Il avait à ses côtés, la Secrétaire permanente du CNDD,  Madame Haoua Sary, et le Coordonnateur national de UN CC:Learn représenté par M. Mahamoudou Tiendrebeogo.

Les participants à l’atelier ont saisi l’opportunité pour améliorer leurs connaissances sur:

  1. les outils de négociations;
  2. la Stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques du Burkina Faso;
  3. le Plan national d’adaptation aux changements climatiques;
  4. le Cadre des mesures d'atténuation appropriées au niveau national (NAMA);
  5. la Contribution prévue déterminée au niveau national (INDC);
  6. les négociations internationales;
  7. les préparations des réunions internationales;
  8. l’aperçu et les enjeux de l’Accord de Paris;
  9. l’atténuation, l’adaptation et les pertes et préjudices;
  10. le transfert de technologie et le financement sous l’Accord de Paris;
  11. la position des PMA et du groupe Afrique à la COP22;
  12. les enjeux de la COP22 pour le Burkina Faso; et
  13. l’agenda de la COP22.

Le participant à l'atelier 1  Le participant à l'atelier 2

Les participants au cours de cette formation ont échangé sur la Stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques, son Plan d’actions de mise à œuvre ainsi que sur son mode de financement. Ils ont formulé des recommandations à la fin des travaux qui sont, entre autres, en lien avec:                    

  • la définition d’une stratégie claire de mobilisation de fond pour le financement du Plan national d’adaptation (PNA) du Burkina Faso;
  • la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre de la Stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques.

Des restitutions des résultats de la COP22 sont prévues par la délégation du Burkina Faso auprès des différents acteurs du développement y compris les acteurs de mise en œuvre de la Stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques.


A propos de UN CC:Learn

UN CC:Learn est un partenariat composé de plus de 30 organisations multilatérales qui aide les pays à renforcer l’apprentissage sur les changements climatiques, d’une manière systématique et axée sur les résultats. A l’échelle mondiale, le partenariat soutient le partage des connaissances, promeut l’élaboration de matériels pédagogiques communs en matière de changements climatiques et coordonne les formations en collaborant avec des organismes des Nations Unies et d’autres partenaires. A l’échelle nationale, UN CC:Learn encourage les pays à élaborer et à mettre en œuvre des stratégies d’apprentissage nationales relatives aux changements climatiques. De par son implication à l’échelle nationale et mondiale, UN CC:Learn participe à l’application de l’Article 6 de la CCNUCC sur l’éducation, la formation et la sensibilisation du public, ainsi qu’à celle du Programme de travail de Doha (2012-2020). UN CC:Learn est financé par le gouvernement de la Suisse et les partenaires des Nations Unies. Le secrétariat de UN CC:Learn est hébergé par l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR).


Image 1: Directeur général de la faune et de la flore, M. Paul Djigimde; Secrétaire permanente du CNDD, Mme Hawa Sary; Et le Coordonnateur national de l'ONU CC: Apprendre, Mahamoudou Tiendrebeogo.

Image 2: Le participant à l'atelier 1

Image 3: Le participant à l'atelier 2