Éducation pour le changement climatique en Éthiopie: Le gouvernement mène une discussion sur les priorités de la Stratégie pour une économie résiliente et écologique

24 novembre 2016, Bishoftu, Ethiopie - 70 représentants du secteur de l'éducation, y compris des ministères de l'éducation nationaux et régionaux, des écoles et le secteur académique, se sont réunis à Bishoftu, Ethiopie, pour un atelier organisé par le Ministre d'Etat à l'Environnement, Son Excellence Ato Kare Chawicha. Le but de l'atelier était de discuter et d'affiner la Stratégie éthiopienne pour l'éducation au changement climatique, qui vise à intégrer le changement climatique dans les programmes d'enseignement primaire et secondaire formels.

L'événement a été inspiré par une étude récente menée avec le soutien du PNUD et de UN CC:Learn, qui souligne le rôle clé que peut jouer le secteur de l'éducation dans un pays où près de 47% de la population a moins de 15 ans Les effectifs scolaires représentent 25,1 millions de personnes, dont 89,9% sont inscrits dans les écoles primaires et le reste 10,1% dans les écoles secondaires.

Enfants d'école primaire en classe, à Harar, Ethiopie. UN Photo/Eskinder Debebe/#20834 Ces chiffres indiquent que la moitié de la population du pays devra vivre avec le changement climatique pendant toute sa vie, puisque celui-ci est déjà une réalité pour le pays. Les projections montrent une augmentation de la variabilité des modes de précipitations et une augmentation de la température d'ici 2025, ce qui pourrait augmenter la fréquence des inondations et des sécheresses, avec des effets négatifs correspondants sur la sécurité alimentaire. À cet égard, l'éducation au changement climatique peut mieux préparer cette «génération climatique» pour l'avenir.

Enfants d'école primaire en classe, à Harar, Ethiopie. UN Photo/Eskinder DebebePhoto/#20832Les participants ont recommandé que le milieu universitaire et les fonctionnaires religieux soient davantage engagés dans le processus, que les efforts de sensibilisation existants sur les impacts et les solutions aux changements climatiques soient renforcés, que les connaissances traditionnelles soient mieux reflétées dans le système éducatif et que les expériences passées de l'intégration d'autres questions dans le système éducatif, comme le VIH / sida, devrait être envisagée.

L'atelier a permis de définir un certain nombre d'actions prioritaires pour la mise en œuvre de la stratégie nationale d'éducation aux changements climatiques, comme le développement de matériels complémentaires pour les enseignants et les étudiant et de directives de développement pour intégrer le changement climatique dans les curricula régionaux et capitaliser les clubs scolaires existants.

La stratégie de l'Éthiopie en matière d'éducation aux changements climatiques soutient la mise en œuvre de la stratégie plus large de l'Éthiopie sur l'économie verte, qui vise à «atteindre un statut de pays à revenu intermédiaire d'ici 2025 dans une économie verte résiliente au climat». L'événement a bénéficié du soutien de UN CC:Learn, en collaboration avec le PNUD et le Gouvernement éthiopien.


A propos de UN CC:Learn

UN CC:Learn est un partenariat composé de plus de 30 organisations multilatérales qui aide les pays à renforcer l’apprentissage sur les changements climatiques, d’une manière systématique et axée sur les résultats. A l’échelle mondiale, le partenariat soutient le partage des connaissances, promeut l’élaboration de matériels pédagogiques communs en matière de changements climatiques et coordonne les formations en collaborant avec des organismes des Nations Unies et d’autres partenaires. A l’échelle nationale, UN CC:Learn encourage les pays à élaborer et à mettre en œuvre des stratégies d’apprentissage nationales relatives aux changements climatiques. De par son implication à l’échelle nationale et mondiale, UN CC:Learn participe à l’application de l’Article 6 de la CCNUCC sur l’éducation, la formation et la sensibilisation du public, ainsi qu’à celle du Programme de travail de Doha (2012-2020). UN CC:Learn est financé par le gouvernement de la Suisse et les partenaires des Nations Unies. Le secrétariat de UN CC:Learn est hébergé par l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR).


Image 1: Enfants d'école primaire en classe, à Harar, Ethiopie. UN Photo/Eskinder Debebe/#20834

Image 2: Enfants d'école primaire en classe, à Harar, Ethiopie. UN Photo/Eskinder DebebePhoto/#20832